Translation in English

.
        Après la mort de Mendelssohn, Schumann trouve le réconfort dans la direction des concerts de la Société chorale que Ferdinand Hiller, l'un de ses plus fidèles amis, lui propose.
Il retrouve le contact vivifiant de Bach, de Palestrina, de Beethoven et compose même de nombreux chœurs. 
Le piano lui apporte même quelques joies, et c'est la composition de " l'album pour la jeunesse " op 68, ainsi que les " Scènes de la forêt"  op 82.


 

Félix Mendelssohn vers la fin de sa vie
 

Il revient également à la musique de chambre. Les Trios et le quintette sont parmi ses oeuvres les plus réussies. 

Mais l'Europe est agitée à cette époque, et en mai 1849, des troubles importants éclatent à Dresde. Schumann songe alors à quitter la ville avec sa famille. C'est à cette époque qu'il termine son Faust, la plus importante de ses oeuvres dramatiques. Cette oeuvre était en gestation depuis presque dix ans. 

Le 16 juillet 1849, son second fils Ferdinand vient au monde. Au début 1850, Schumann entrevoit enfin l'espoir de quitter Dresde. Hiller abandonne la succession de son orchestre à Düsseldorf et la propose à Schumann.

A Düsseldorf, ils sont accueillis chaleureusement. Une réception est donnée en leur honneur et Schumann s'apprête à monter au pupitre avec joie. L'orchestre est excellent, et il ne doute pas un instant d'avoir enfin trouvé le poste auquel il aspirait depuis des années.  
 

Schumann vers 1848
 

         Les débuts sont prometteurs, et l'environnement est propice à la composition. Schumann termine le concerto pour violoncelle op 129, et en novembre il peaufine la symphonie rhénane op 97.  Mais dès le début de l'année 1851, Schumann rencontre les premières difficultés avec l'orchestre. En fait il n'est ni un grand chef, ni un chef tout court.  

La famille s'accroît d'un sixième enfant le 1 décembre 1851. il s'agit d' Eugénie à qui nous devons une biographie de son père.

Les Schumann entreprennent un voyage pour l'Allemagne du Sud. Les tournées se succèdent, à Bruxelles, Anvers, et en Hollande où ils reçoivent un accueil triomphal.

Mais de retour à Düsseldorf, Schumann retrouve les problèmes avec l'orchestre. Habitué à vivre la musique de l'intérieur, il lui arrive d'en oublier les musiciens et de partir dans des rêveries. L'orchestre sombre vite dans l'anarchie et en 1852 une crise d'anémie cérébrale l'éloigne du pupitre. 
Il est mis en demeure de démissionner et il renoncera définitivement à son poste en 1853.
 

Brahms à 20 ans

A ses cotés, viendra prendre place, reçu pour la première fois le 30 Septembre 1853, Johannes Brahms;

"tout jeune homme aux longs cheveux blonds et beau comme le jour" (dixit Marie) et qui voua au couple un dévouement sans bornes.


       Des joies sont encore données à Schumann: En mars 1852, il connaît les honneurs d'une semaine Schumann à Leipzig, donné avec le concours des plus célèbres artistes, dont Liszt lui-même.

  Franz Liszt en 1835
 

         Clara attend un autre bébé qui naîtra en le 11 juin 1854. On le prénommera Félix, en mémoire de Mendelssohn, mais il ne connaîtra pas son père puisque Schumann sera interné en mars 1854. 
        En mai 1853, Robert et Clara ont la joie d'entendre le violoniste Joachim interpréter le concerto pour violon de Beethoven comme " jamais je n'avais entendu jouer du violon " dira-t-elle. Son contact est pour Robert comme une bouffée d'oxygène. Il se sent revivre. il écrit à son sujet:

" Matin et soir, musique avec Joachim...Joachim merveilleux... Joachim nous ensorcelle."       

 

 
 

Le Coin du Musicien et les Récitals Imaginaires,
vous proposent 5 Cd à un prix défiant toutes concurrences
dont 3 Cd intégralement consacrés à Robert Schumann !